So blau wie Schnee - Episode I

21.02.2007 | blue
2456 visiteurs  -  Aucun commentaire

Episode I : l’attente


Vendredi 08 décembre 2006...

Tandis que des milliers de gens se préparent à s’agglutiner dans la capitale des Gaules pour assister à la fête des lumières, ce ne sont pas moins de quatre lumières qui ont décidé de passer la journée ensemble dans la montagne.

Sous les éléments hostiles, le vent, et quel vent ! manquant nous faire basculer à chaque pas avancé sur les crêtes, puis la pluie, et quelle pluie ! froide et pénétrante.

Entre les deux, un rayon de soleil, le seul, l’unique de cette belle journée. Qui, à défaut d’être belle du point de vue des éléments météorologiques, sera belle, voire bonne pour nos esprits réchauffés par la camaraderie et la convivialité.

Rendons encore une fois dignement hommage aux victuailles portées à dos d’homme jusque ces modestes sommets, bien désertés aujourd’hui.

Quand au manteau blanc, il se fait encore rare, trop rare. Couvrira-t-il bientôt et en abondance ces belles montagnes ?

Dimanche 17 décembre 2006...

La neige est tombée depuis. Pas suffisamment néanmoins pour résister aux redoux successifs. Ce n’est donc pas encore pour cette fois que nous ressortirons les skis de rando, qui commencent à s’impatienter, mais qui ne sont toutefois pas intrépides au point de s’éventrer sur les rochers que peine à recouvrir cette neige de décembre.

Quelques irréductibles parcourent pourtant ce dimanche les quelques pistes du Collet. Préférant la solitude des crêtes du Grand Charnier aux pistes défraichies de la station, nous aurons cette fois l’occasion de mouliner des raquettes dans la profonde. Certes, elle fut modeste, mais nos cuisses s’en souviendront quand même.

Je tairais le nom du joli refuge qui nous accueilla à midi...il était bien beau, niché dans un petit vallon où seules nos traces conduisaient aujourd’hui. La chance aussi d’être les premiers, même éphémères, à fouler l’étendue blanche qui s’offre à nous, une chance qui s’apprécie, se déguste, et nous serre l’estomac de plaisir et d’émotion.

Plus tard, le soufle rare, l’échine courbée, muré dans mes pensées, j’espère la fin de cette crête qui n’en finit plus. Arriverai-je un jour au sommet ?

A Suivre

 

Galerie d'images

 

Poster un nouveau commentaire


Modération de ce forum :

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.


Emoticones :

(Pour insérer un émoticone, cliquez simplement sur l'image.)

:aime::bof::clindoeil::diable::en_colere::etoile::exclamation::fleur::interrogation::langue::lol::lunettes::mouai::pas_content::pleure_de_rire::rigolo::sourire::surprit::triste::xtra:

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)


Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)


Qui êtes-vous ? (optionnel)


Derniers Commentaires

Articles les plus populaires

Articles les plus consultés

Articles récemment mis à jour

Au hasard

Articles poussiéreux

Too Cool for Internet Explorer

En noir et bleu est motorisé par le logiciel libre Spip 1.8.3 associé au squelette graphique BliP 0.91

20 rubriques ... 318 articles ... 729 commentaires ... sites référencés ... 63 visiteurs par jour (601244 au total)

Haut de page | XHTML 1.0 | CSS 2