La Trappe de Koeningshoeven

20.08.2008 | Black
2356 visiteurs  -  Aucun commentaire

La Trappe - Bière trappiste - 8°

Origine : Pays-Bas (juste à côté de la Belgique)

Première impression : La fin de l’après-midi s’achève sur une belle éclaircie. Que faire ? Rien peut-être... Si ce n’est s’installer à la terrasse d’un café... et attendre... Pas de serveuse à l’horizon pour ce jour férié. Juste le patron, cheveux gris et barbe hirsute, qui se fera un immense plaisir de m’expliquer que La Trappe, issue de l’abbaye Notre-Dame de Koeningshoeven à Berkel-Enschot, est la seule bière trappiste en dehors des frontières belges. Je le laisse raconter sa litanie sur cette brasserie. Je ne lui dit pas que cela fait 15 ans que je la connais, qu’il m’a ressorti ce même discours l’année précédente. Je prends plaisir à l’écouter. Il ne fait pas simplement son « job », il est un passionné, comme moi je l’étais à une certaine époque.

Le moment devient sacré, la pinte est posée sur ma table. Je commence à la renifler doucement, avant de humer à plein poumon au dessus de mon bock. Et là, ce parfum commence à m’enivrer. Les souvenirs refont surface, que du bon. Je prends mon temps pour la boire, je la savoure, je fais honneur à ce plaisir divin. Cette trappe est certes fortement alcoolisée mais elle descendrait bien toute seule aussi. Alors, je me laisse prendre à rêver et surtout à observer le village, mes voisins de table autour d’une Kanterbrau ou d’un galopin. Moi, je contemple les derniers rayons de soleil se déverser sur ma pinte, en magnifiant sa couleur ambrée. Cette bière-là , elle est terrible... et j’en suis bougrement fier.

(JPG)

A déguster avant et après un bon BBQ de burgers maisons. De quoi affoler mes papilles gustatives...

Mais au bout du compte le repas finissait pas être préparé, comme ce soir, là, tard, un dîner fait de hamburgers grillés dans la cheminée, de gros pains ronds pâteux grands comme une main d’homme, avec du ketchup, des condiments aussi sucrés que des bonbons, et des chips, le genre qui sortaient d’une boite en carton et qui sentaient le carton. Nous étions tous affamés, surtout Brownlee qui mangeait en clignant les yeux comme s’ils étaient pleins de larmes. Et il y avait de la bière pour eux, pour moi seulement de l’eau qui ne plaisait pas beaucoup à maman... couleur rouille coulant au compte-gouttes du robinet de la cuisine.

Joyce Carol Oates - Man Crazy

 
 

Poster un nouveau commentaire


Modération de ce forum :

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.


Emoticones :

(Pour insérer un émoticone, cliquez simplement sur l'image.)

:aime::bof::clindoeil::diable::en_colere::etoile::exclamation::fleur::interrogation::langue::lol::lunettes::mouai::pas_content::pleure_de_rire::rigolo::sourire::surprit::triste::xtra:

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)


Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)


Qui êtes-vous ? (optionnel)


Derniers Commentaires

Articles les plus populaires

Articles les plus consultés

Articles récemment mis à jour

Au hasard

Articles poussiéreux

Too Cool for Internet Explorer

En noir et bleu est motorisé par le logiciel libre Spip 1.8.3 associé au squelette graphique BliP 0.91

20 rubriques ... 318 articles ... 729 commentaires ... sites référencés ... 67 visiteurs par jour (608552 au total)

Haut de page | XHTML 1.0 | CSS 2