Lambchop The Decline of Country and Western Civilization

13.03.2009 | Mis à jour le 21.06.2009 | Black
2551 visiteurs  -  4 commentaires

Puis-je faire autrement que d’être influencé par diverses critiques et chroniques musicales, feuilletées sur des journaux officiels ou lues sur des blogs non officiels. Partout, Lambchop est considéré comme les cousins germains de Calexico, Kurt Wagner, chanteur-guitariste de Lambchop apparaît comme le « frère d’âme » de Joey Burns, chanteur-guitariste de Calexico. Dans la scène alternative, il me semble naturel que ces deux groupes doivent se retrouver à jouer dans les mêmes villes, partager les mêmes salles, toucher un même public, émouvoir les mêmes filles... Lambchop, originaire de Nashville, Tennessee. Calexico, originaire de Tucson, Texas. Musicalement, les deux auteurs compositeurs semblent avoir la même approche, le même rythme tranquille et mélodieux. Beaucoup de points communs peuvent apparaître au novice que je suis. Alors que ma découverte de Calexico remonte de dix ans en arrière, je reste donc sur le qui-vive, prêt à remarquer toute autre perle musicale du même style dans la production contemporaine. Alors Lambchop ou pas ?

Mais quelle est donc cette musique ? Aussi difficile à définir et cerner que ses compatriotes texans. Lambchop est associé à la scène Country, flirtant avec le folk « dylanien », avec des variations pop indie, lo-fi et tout un tas d’autres qualificatifs censés expliquer leur « groove » et leur monde. Du moins ce ne sont que quelques savants mots utilisés par la presse dite spécialisée pour les présenter à un public intellectuel de trentenaires sur le retour et de futurs quadragénaires has-been... [moi, en somme]. Pour ma part, je supprime donc de ma pensée tous ces attributs stylistiques pour me vider des moindres repères préconçus et, j’écoute tout simplement...

Bizarrement, le coup de cœur ne fut pas aussi flagrant que pour Calexico. J’ai mis du temps à les découvrir, et à les apprécier. J’ai tenté plusieurs albums à maintes reprises, sans réellement adhérer. Et puis un jour, j’ai découvert The Decline of Country and Western Civilization, compilation de quelques faces B et raretés diverses des années 1993-1999. Apparemment plus expérimentale aussi, cet échantillon de leurs talents associe mouvement spleenien, folk traditionnel et country underground. Toujours très harmonique, souvent harmonieux et vice-versa, la voix de velours d’un Kurt Wagner accompagne chaleureusement cet étrange musique douce du Tennessee.

(JPG)

Avec un album par an ou presque, je sens qu’il me reste encore devant moi d’beaux jours musicaux à découvrir l’univers poétique des prolifiques Lambchop, à l’avant-garde de la country underground du Tennessee... J’ai envie d’en connaître davantage. Ils ne vont pas révolutionner fondamentalement mon univers musical, mais rien que pour découvrir ce qui se cache derrière cette musique underground d’une country alternative, j’ai hâte d’entamer plus sérieusement un second album de Lambchop. Lequel ? peut-être donc une chronique à suivre... Une chose est sûre : je ne risque rien à plonger dans cette musique qualifiée de country qui s’avère être en fait plus atypique et expérimentale et dont je pourrais avoir une certaine fierté à l’exposer au sein de ma discothèque.

Poussières de Nashville, Tennessee :
-  Is A Woman
-  The Decline of Country and Western Civilization

 

4 commentaires

Lambchop 16 mars 2009 3  rép.
Hello hello, une fois n’est pas coutume je fais de l’auto-spam pour le cas où tu voudrais recevoir une belle BD gratis !  :) http://blogalire.blogspot.com/2009/03/bd-dimitri-bogrov.html
Dimitri Bogrov 17 mars 2009 Black

Je n’ai rien contre l’auto-spam, surtout si c’est pour louer un magnifique ouvrage... Bon OK, cela n’a strictement rien avoir avec Lambchop...

Mais la façon dont tu as évoqué ce Dimitri Bogrov... J’avais le sentiment d’avoir ce précieux objet entre les mains. J’ai essayé de le sentir, de respirer son atmosphère, de m’imprégner de ses couleurs, d’imaginer la flamme rousse de Loulia...

Malheureusement, je ne m’y connais pas du tout en BD, totalement inculte, totalement ignare. Je suis pauvre (au sens connaissance) et faible amateur (sinon, je me serai forcer de découvrir ce monde un peu plus). Mais l’univers de la BD étant tellement gigantesque et démesuré, les travaux si différents que je me sens facilement perdu. Pourtant, j’adorerai en feuilleter plus souvent, mais pas facile, pour un novice comme moi, de trouver un compromis entre la qualité esthétique du dessin (j’imagine plus la BD comme une œuvre d’art, comme une succession de tableaux, et pour moi la qualité du trait est donc important) et la richesse d’un scénario.

Lambchop 12 avril 2009 Utopie

Pourtant, j’adorerai en feuilleter plus souvent, mais pas facile, pour un novice comme moi, de trouver un compromis entre la qualité esthétique du dessin (j’imagine plus la BD comme une œuvre d’art, comme une succession de tableaux, et pour moi la qualité du trait est donc important) et la richesse d’un scénario

Étant un peu moins ? novice, je pourrais peut-être te montrer divers chemins, parce que la BD franchement se boit avec une bonne bière en lisant une musique comme tu les aimes. C’est quand même un moment de bonheur extra (non pas conjugal) extra ? ordinaire !

J’ai d’abord été attirée par le dessin, que je voyais comme toi, des oeuvres d’art successives et si c’est encore le cas dans mes choix, j’avoue aussi apprécié des dessins moins sophistiqués associés à de bons scénarios. Bon ensuite viennent les sujets qui nous plaisent et guident nos choix !

J’aime bien la critique de nos conditions humaines (Ptiluc par ex smiley ), c’est mordant et le désespoir souriant (chouette dessin), avec un dessin plus simple Larcenet me plait aussi, certains mangas (gd format) sont très poétiques (Jirô Taniguchi) et mérite que l’on s’y arrête (une pause méditation, une gorgée de bière, un inspir/expir bien maîtrisé et voilà une belle lampée de tendresse et de sérénité (c’est quand même proche du paradis ?) ... Pis tous les classiques, Hugo Pratt (devrait te plaire lui), Bourgeon. Je regardais récemment et je trouve qu’il y en a beaucoup plus, pour tous les goûts. J’ai sous le coude Loisel à découvrir. Il y a aussi les BDs plus engagés comme celles de Emmanuel Guibert. Bon je suis un tantinet longuette pour le coup... ah mais j’oubliais une BD dont les dessins me plaisent énormément que j’en oublierai presque de lire les bulles, c’est La Légende des Nuées Ecarlates de Saverio Tenuta smiley smiley

Bon après cela dépend des goûts z’aussi... certaines très appréciées me laissent assez indifférente, je ne vais pas en parler, quand on aime pas déjà on connait mal et on peut difficilement tenter ... le lecteur sauvage ;)

 smiley

ps : smiley les messages ne sont pas limités en nombre de caractères... outch smiley

Lambchop 12 avril 2009 Black

Je vois que tu en as des choses à raconter smiley et encore tu ne t’es limitée qu’aux BD ; Heureusement que tu n’as pas dévié sur les livres, les bières et la musique (notes que je n’ai placé les bières qu’en seconde position, par respect smiley ) ; Tu devrais peut-être écrire sur un forum smiley !

La Légende des Nuées Ecarlates de Saverio Tenuta smiley smiley

J’ai pris note. Je vois qu’il est en deux tomes. Cela me convient bien. J’aime pas ces BD (et souvent côté manga) qui ne se terminent jamais et où le nombre de tomes atteigne les deux chiffres...

Et comme j’ai gagné la BD sur Dimitri Bogrov, ce sera l’occasion de démarrer de nouvelles chroniques... Je suis même décidé à relire les rares Jirô Taniguchi en ma possession, simplement pour donner envie à un Blue, "ancien" fervent amateur de BD, de le découvrir. J’adore ses dessins.

parce que la BD franchement se boit avec une bonne bière

Je sais que tu dois avoir des choppes d’un litre, mais moi, dans mes verres de 33 cl, le format BD ne rentre pas à l’intérieur. Du coup je n’y mets que de la bière smiley (mais pas toujours de la bonne smiley )

 

Poster un nouveau commentaire


Modération de ce forum :

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.


Emoticones :

(Pour insérer un émoticone, cliquez simplement sur l'image.)

:aime::bof::clindoeil::diable::en_colere::etoile::exclamation::fleur::interrogation::langue::lol::lunettes::mouai::pas_content::pleure_de_rire::rigolo::sourire::surprit::triste::xtra:

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)


Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)


Qui êtes-vous ? (optionnel)


Derniers Commentaires

Articles les plus populaires

Articles les plus consultés

Articles récemment mis à jour

Au hasard

Articles poussiéreux

Too Cool for Internet Explorer

En noir et bleu est motorisé par le logiciel libre Spip 1.8.3 associé au squelette graphique BliP 0.91

20 rubriques ... 318 articles ... 729 commentaires ... sites référencés ... 61 visiteurs par jour (606458 au total)

Haut de page | XHTML 1.0 | CSS 2