Eivind Aarset & Nils Petter Molvaer Light Extracts

22.05.2009 | Black
1687 visiteurs  -  3 visiteurs aujourd'hui  -  Aucun commentaire

Au loin, un long souffle tente de sortir de la brume. Je ne l’entends pas encore mais mes oreilles perçoivent déjà le doux mouvement des ondes venues perturbées l’air marin. Au large, quelques accords de guitare s’élèvent au grès d’une légère brise. A l’horizon, des effets électroniques, au sein d’un jeu somme toute minimaliste, semblent dessiner une atmosphère polaire autour de cet air nordique. L’ensemble propose un accord discret, tout en retenu. La chaleur musicale paraît immerger subrepticement de ces eaux glacées. Eivind Aarset, guitariste norvégien comme son nom l’indique, est aux commandes de ce « Light Extracts ». A son bord, il mène la danse des vikings avec sa guitare emphatique. J’attends également, avec une impatience non retenue, la venue de son compère, collaborateur de nombreux albums des uns et des autres : Nils Petter Molvaer. Il arrive enfin avec sa trompette et son jeu silencieux, sa légèreté aérienne. Le loup sort de la bergerie...

La musique est envoutante, le climat oppressant. Elle n’est plus jazz et pas foncièrement électro. Elle se présente simplement à moi, dénudée de tout superflu, comme le chant d’une baleine perdue au milieu d’un fjord scandinave. Deux courants se rejoignent, fusionnent, s’échangent pour harmoniser d’un bleu intense mon esprit épris de psychédélisme seventies et de « zenittude » du second millénaire. Les envolées sauvages de la trompette succèdent aux tendres riffs de guitares, la boite à rythmes se déchaîne complaisamment sans saturer la pureté de cet air des confins des fjords. Moi, je reste hypnotisé par ce spectacle et mon regard ne peut se détacher des allers et venues de ces quelques vagues ondulatoires.

« Au début j’écoutais surtout des groupes de rock comme Deep Purple, Black Sabbath, Santana et Pink Floyd. Seulement par la suite, mon frère m’a introduit dans la musique de Miles Davis, du Mahavishnu Orchestre, de Weather Report et de Return To Forever. Plus tard j’ai découvert le son de ECM, et bien sûr Terje Rypdal m’ a influencé très fort. Tout d’un coup j’étais prêt à quitter le nid et je suis allé en tournée avec un groupe heavy metal. C’ était une expérience fantastique jusque à ce que j’en avais assez de jouer le furieux tous les soirs ! Alors j’ai quitté le groupe et j’ai commencé comme musicien de session. »

Eivind Aarset

 
 

Poster un nouveau commentaire


Modération de ce forum :

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.


Emoticones :

(Pour insérer un émoticone, cliquez simplement sur l'image.)

:aime::bof::clindoeil::diable::en_colere::etoile::exclamation::fleur::interrogation::langue::lol::lunettes::mouai::pas_content::pleure_de_rire::rigolo::sourire::surprit::triste::xtra:

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)


Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)


Qui êtes-vous ? (optionnel)


Derniers Commentaires

Articles les plus populaires

Articles les plus consultés

Articles récemment mis à jour

Au hasard

Articles poussiéreux

Too Cool for Internet Explorer

En noir et bleu est motorisé par le logiciel libre Spip 1.8.3 associé au squelette graphique BliP 0.91

20 rubriques ... 318 articles ... 729 commentaires ... sites référencés ... 101 visiteurs par jour (597265 au total)

Haut de page | XHTML 1.0 | CSS 2