LOCAVORE

13.03.2010 | Black
1742 visiteurs  -  Aucun commentaire

« Un jardin dans les Appalaches » (Titre Original : Animal, Vegetable, Miracle. A year of Food Life) se situe au-delà du simple roman autobiographique de Barbara Kingsolver. C’est une expérience, un projet. D’ailleurs, elle n’est pas seule puisque interviennent également Steven L. Hopp, son mari, et sa fille Camille Kingsolver, une ado de 18 ans intelligente et perspicace (si, si, ça existe, elle n’est pas un élément fictif du bouquin).

(GIF)

Donc le projet : Pendant un an, la famille déménage dans une ferme du Kentucky, terre plus généreuse que le désert de plus en plus assoiffé de l’Arizona, et devenir de simples citoyens « locavores ».

Fini donc ce fameux sirop de glucose que les américains raffolent tant et qui inonde le marché mondial de son pétillement. Fini donc les produits transformés dont on ne sait même plus ce qu’ils contiennent, à part des OGM, des pesticides, des insaturations et tout un tas d’autres saloperies nuisibles à la santé. Une terre, une ferme, le printemps semble être la saison la plus propice pour démarrer une telle lubie. Première étape, semer et bêcher. Seconde étape, réapprendre le sens des saisons et redécouvrir les marchés locaux. Troisième étape : cuisiner avec amour, discuter avec ses tomates et ses courgettes, ne pas faire l’amour dans la cuisine au milieu des tomates, puis déguster en famille.

Le bonheur peut être aussi simple que ça : une ratatouille fait maison, la découverte des premières asperges, le premier chant du coq au petit matin, la copulation des dindons ; juste un carré de terre et les mains dans la terre.

Au début, tout vous parait compliquer, se passer de tant de produits de consommation parait même inenvisageable et insurmontable. Pourtant, juste un petit effort de tous, et le monde pourrait allait mieux. C’est ce que j’en déduis à la lecture de ce projet très ambitieux.

Barbara raconte sa vie à la ferme, les péripéties de sa famille, Steven, en prof universitaire, apporte sa caution scientifique et économiste avec toute une série de liens (en anglais) pour apprendre à mieux comprendre ce que peut représenter la mondialisation dans l’agriculture et la bouffe, et Camille (l’ado intelligente et brillante) nous propose ses bonnes recettes de cuisine. Un roman familial, en somme, comme le maintien d’une ferme...

Je veux devenir locavore, AIDEZ-MOI !

 
 

Poster un nouveau commentaire


Modération de ce forum :

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.


Emoticones :

(Pour insérer un émoticone, cliquez simplement sur l'image.)

:aime::bof::clindoeil::diable::en_colere::etoile::exclamation::fleur::interrogation::langue::lol::lunettes::mouai::pas_content::pleure_de_rire::rigolo::sourire::surprit::triste::xtra:

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)


Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)


Qui êtes-vous ? (optionnel)


Derniers Commentaires

Articles les plus populaires

Articles les plus consultés

Articles récemment mis à jour

Au hasard

Articles poussiéreux

Too Cool for Internet Explorer

En noir et bleu est motorisé par le logiciel libre Spip 1.8.3 associé au squelette graphique BliP 0.91

20 rubriques ... 318 articles ... 729 commentaires ... sites référencés ... 60 visiteurs par jour (604562 au total)

Haut de page | XHTML 1.0 | CSS 2