Calexico - Hot Rail

21.03.2006 | Mis à jour le 08.02.2009 | Black
4815 visiteurs  -  Aucun commentaire

Tucson, Arizona, à la frontière mexicaine.

2000. Hot Rail.

Troisième opus de Joey Burns et John Convertino pour un nouveau road-movie (ou devrais-je dire road-music).

Je démarre le trip, là où nos deux compères m’avaient abandonné sur The Black Light : au beau milieu d’un western spaghetti avec un grand orchestre de mariachis défilant dans les rues, une légère brise me ramenant toute la poussière de cette terre aride dans les yeux, toujours sous le regard d’un Clint Eastwood, prêt à me descendre dès le plus petit faux mouvement.

Et tout d’un coup, je me retrouve perdu au milieu de ce désert, seul, abandonné, les vautours vire-voltant autour de ma tête, attendant la moindre défaillance pour sombrer sur ma carcasse. Avec « Fade » je plonge dans une léthargie absolue, où je découvre mon profond intérieur, les détails de mon proche univers. Des notes de violons frappent mon corps, battent mon coeur, cognent mon esprit. Surgit un serpent à sonnette, traversant ma route. On s’observe mutuellement, on danse ensemble, chacun tentant d’hypnotiser l’autre. Au son de « Drenched » je plonge dans son regard, rentre dans son esprit, et y découvre la réincarnation divine de Jim Morrison.

Subitement, les mariachis reviennent en fanfare pour me sortir de cette instrospection hallucinante. Me voilà donc en route pour une nouvelle expédition avec les trompettes mexicaines qui me suivent, me pourchassent et je fuis en courant jusqu’à épuisement.

(JPG)

STOP ;

fin du trip : je me sens las, poussiéreux mais qu’est-ce que cela fait du bien. Hey les gars, je suis partant pour un prochain voyage en votre compagnie...


Météo Live, en direct de Calexico


-  50°F : Hot Rail
-  52°F : The Book and the Canal
-  59°F : The Black Light

 
 

Poster un nouveau commentaire


Modération de ce forum :

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.


Emoticones :

(Pour insérer un émoticone, cliquez simplement sur l'image.)

:aime::bof::clindoeil::diable::en_colere::etoile::exclamation::fleur::interrogation::langue::lol::lunettes::mouai::pas_content::pleure_de_rire::rigolo::sourire::surprit::triste::xtra:

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)


Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)


Qui êtes-vous ? (optionnel)


Derniers Commentaires

Articles les plus populaires

Articles les plus consultés

Articles récemment mis à jour

Au hasard

Articles poussiéreux

Too Cool for Internet Explorer

En noir et bleu est motorisé par le logiciel libre Spip 1.8.3 associé au squelette graphique BliP 0.91

20 rubriques ... 318 articles ... 729 commentaires ... sites référencés ... 60 visiteurs par jour (604516 au total)

Haut de page | XHTML 1.0 | CSS 2