Eimi Yamada Amère Volupté

30.03.2006 | Mis à jour le 16.05.2007 | Black
7343 visiteurs  -  Aucun commentaire

Est-ce que je dois faire une chronique sur ce roman “autobiographique” ? La question me trotte dans la tête depuis la denière page lue. En fait je sens que je vais mettre plus de temps à tenter de concocter un petit texte sur le sujet que de lire le roman (en fait il s’agit plus d’une nouvelle, un allée-retour en métro et les héros s’étaient déjà trouvés, aimés, déchirés et perdus - fin de l’histoire).

Et puis je me suis dis : « vas-y lances-toi ! »

(JPG)

Tout d’abord, cette “nouvelle” est qualifiée d’érotique. On suit une passion dévorante entre deux personnages, les scènes sont crues, parlent de sexe sans détour. L’histoire n’est concentrée que sur ce sujet. Cependant, le sexe est souvent au centre des romans dans la literrature japonaise. L’acte sexuel peut être très imagé comme dans la douceur d’un Yasunari Kawabata, mais aussi très visuel comme dans la violence d’un Ryu Murakami. Sur « Amère volupté », vous l’aurez compris, Eimi Yamada nous fait découvrir une passion physique débordante, à la limite de la violence : du sexe, de la passion, du sexe, de l’amour, du sexe et autour drogues et alcool.

Ce roman a parait-il choqué une partie des lecteurs japonais (je ne l’ai pas inventé, c’est l’éditeur français qui le mentionne sur la couverture). Donc, à vrai dire, c’est la principale raison qui m’a poussé à lire cette nouvelle et donc écrire une petite chronique. Mais d’où vient ce choc ? Voilà la vraie question. Est-ce de voir s’étaler, aux yeux de tous les lecteurs, les actes sexuels de ces deux protagonistes (d’autant que le livre est mentionné comme autobiographique) ? Ou bien est-ce la nature même des deux personnages principaux ? Une japonaise, seule, légèrement paumée, "chanteuse" dans un cabaret et un G.I. américain, noir, drogué et déserteur de surcroît...

A vous de juger...

Amère Volupté ne me laissera certainement pas un souvenir intarissable mais il fait partie de façon indéniable d’une littérature japonaise (donc a parfaitement sa place dans une rubrique "Découverte du Japon" autour de quelques livres).

Comme une musique de Chet Baker...

 
 

Poster un nouveau commentaire


Modération de ce forum :

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.


Emoticones :

(Pour insérer un émoticone, cliquez simplement sur l'image.)

:aime::bof::clindoeil::diable::en_colere::etoile::exclamation::fleur::interrogation::langue::lol::lunettes::mouai::pas_content::pleure_de_rire::rigolo::sourire::surprit::triste::xtra:

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)


Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)


Qui êtes-vous ? (optionnel)


Derniers Commentaires

Articles les plus populaires

Articles les plus consultés

Articles récemment mis à jour

Au hasard

Articles poussiéreux

Too Cool for Internet Explorer

En noir et bleu est motorisé par le logiciel libre Spip 1.8.3 associé au squelette graphique BliP 0.91

20 rubriques ... 318 articles ... 729 commentaires ... sites référencés ... 119 visiteurs par jour (593698 au total)

Haut de page | XHTML 1.0 | CSS 2