Alpha Blondy Akwaba

25.05.2006 | Mis à jour le 15.09.2006 | Black
15785 visiteurs  -  6 commentaires

Encore une nouvelle compilation d’Alpha Blondy. Ce n’est pas la première qui vient de sortir, ni certainement la dernière.

(JPG)

En général, je n’apprécie pas trop ces compilations, Best-of et autres compilations de Best-of. Je trouve qu’un titre fait partie d’un album. Ce titre a une âme qui s’incrit dans l’album. Si on extrait le titre de cet album pour lequel l’auteur y a mis toute sa création, toute sa chaleur, selon un processus bien déterminé par son cheminement intérieur, j’ai le sentiment que le titre se trouve dénaturé et du coup il me semble moins riche en émotion. D’un autre coté, le pour serait d’avoir facilement accès à un ensemble de succès de l’artiste. Cependant, il faudrait que la compilation reflète bien l’ensemble de la carrière "riche" d’Alpha Blondy. Ce qui n’est pas le cas pour cette compilation qui présente quelques manques importants.

Quelques oublis notoires, quelques bons tubes présents mais remixés à la mode plus jeune donc plus rap. Cela peut donner une nouvelle jeunesse à certaines chansons comme « Sweet Fanta Diallo » mais aussi dénaturer d’autres comme « Travailler c’est trop dur ». Donc, à première vue, je ne suis pas un inconditionnel de Akwaba, un album dont je pourrais aisément me passer.

Pour ma part, Akwaba fut surtout l’occasion, après son écoute, de me replonger dans ses vieux disques. Alpha Blondy, le meilleur mélange entre l’Afrique et la Jamaïque, la plus grande osmose entre la musique jamaïcaine et la culture orale africaine. Un immense océan sépare ces deux mondes qui par le talent d’Alpha Blondy ont pu se retrouver, se réunir, s’harmoniser. Et c’est cette richesse et cette mixité dans la musique et les textes d’Alpha Blondy qui me transportent allègrement entre ces deux continents. Un coup de soleil entre deux bains de mer.

Yitzhak Rabin.

(GIF) Un album extrêmement politique sur le monde arabe et sur le monde africain actuel. Alpha Blondy n’hésite pas à s’engager, et possède une langue crue 100 % sans concession. Un engagement politique, sans langue de bois, qui change du “discours énarque français”.

Alpha Blondy dénonce le colonialisme et l’occupation française, qui semble être à l’origine de tous les maux actuels de l’Afrique. Notre présence militaire accrue est-elle nécessaire dans tous ses pays ? Sommes-nous vraiment là-bas pour aider l’Afrique à progresser dans son développement ou uniquement pour protéger les nombreux intérêts économiques français ?

Armée Française allez-vous en !
Allez-vous en de chez nous
Nous ne voulons plus d’indépendance
Sous haute surveillance

Armée Française allez-vous en ! Allez-vous en de chez nous Nous ne voulons plus d’indépendance Sous haute surveillance...

Nous sommes des Etats indépendants et souverains Votre présence militaire entame notre souveraineté Confisque notre intégrité Bafoue notre dignité Et ça, ça ne peux plus durer Alors allez-vous en !

En Côte d’Ivoire, nous ne voulons plus de vous Au Sénégal, nous ne voulons plus de vous Au Gabon, nous ne voulons plus de vous En Centrafique, nous ne voulons plus de vous A Djibouti, nous ne voulons plus de vous A Djamena, nous ne voulons plus de vous

Mais, Alpha Blondy s’en prend également à son propre pays, à sa propre culture qui n’arrive pas à réagir face à la mondialisation économique. L’Afrique doit être un des continent le plus riche qui soit avec des ressources agricoles et minières considérables. Pourtant, la pauvreté des peuples y est extrême. Pourquoi donc l’Afrique se laisse t-elle exploiter ?

J’insiste, je persiste, et je signe
Les ennemis de l’Afrique
Ce sont les Africains
J’insiste, je persiste, et je signe
Les ennemis de l’Afrique
Ce sont les Africains

Malgré les richesses agricoles, minières et minéralières Nous sommes victimes de l’endettement à croissance Exponentielle et baignons dans l’économie sous perfusion C’est la mondialisation de l’économie à sens unique Avec la pensée unique du Maitre à penser !! Reveille-toi Afrique !

Mais le plus Grand Mal de l’Afrique reste les nombreuses guerres éthniques, guerres tribales qui durent depuis des décennies, voir des siècles. Certes le découpage purement géographique qui a été fait de l’Afrique par les colonisateurs, sans tenir compte de l’origine et du souhait des peuples, n’a pas arrangé la situation mais ce n’est pas tout. Comme en temoigne « Guerre Civile »...

Dans un pays avec plusieurs Ethnies
Quand une seule Ethnie, monopolise le pouvoir
Pendant plusieurs decennies et impose sa suprématie !!!
Tôt ou tàrd, ce sera la Guerre Civile !

Le pouvoir absolu corrompt absolument Le Président élu ne peut·être élu indéfiniment Un jour ou l’autre le peuple voudra un changement Et alors ce sera la Guerre Civile

Président élu une fois... élu deux fois... élu trois fois... élu quatre fois, ça devient de la dictature

S’imposer démocratiquement, ôte-toi de là que je m’y mette... Ma tribu n’est pas ta marionnette, et c’est parti, oui parti pour la guerre civile...

Si je devais me représenter la carrière d’Alpha Blondy en deux albums phares, et sur un plan purement personnel et émotionnel, j’élirais :
-  Yitzhak Rabin pour l’album de l’esprit
-  Jerusalem pour l’album de mon cœur.

Jerusalem.

(JPG) Pour moi, il s’agit de son chef-d’œuvre absolu. Tous les titres présents sur cet album sont des œuvres majeures de la carrière d’Alpha Blondy. De ce fait, tous sont susceptibles d’être présents sur une compilation retraçant ses meilleurs moments. A quoi cela est dû ? Toujours au même principe d’un savant dosage entre la culture jamaïcaine et africaine. En partie, seulement. En effet, vient s’ajouter également, pour cet album, une touche personnelle de nostalgie et de souvenirs.

J’ai réellement découvert, écouté et apprécié « Jérusalem » dans les rues de Treichville et de la Zone 4, à deux pas du fameux « boulevard Giscard d’Estaing, boulevard de la mort ». Je marche sans but aucun, les pieds recouvertes de latérite, à la recherche de personne et de tout le monde. Des yeux se rencontrent, des sourires se forment sur des visages déjà joyeux. Et si Alpha love Paris, moi je love Abidjan, Dakar et Cotonou. C’est ça l’Afrique que j’aime, une Afrique où le bonheur est un parfum indéfinissable malgré la pauvreté des lieux, une Afrique où les gens laissent derrière eux leur misère pour n’afficher, ne garder que la joie de vivre devant eux.

Travailler c’est trop dur
Et voler c’est pas beau
D’mander la charité
C’est quelque chose que je ne veux plus faire

Chaque jour que moi je vis On ne demande de quoi je vis Je dis je vis sur l’amour Et j’espère vivre vieux

Je prends mon vieux cheval Et j’attrape ma vielle selle Je selle mon vieux cheval Pour aller chercher ma belle Je prends ma vieille Bible Ma Thora mon vieux Coran D’Abidjan à Saint Félix Je cours chercher Hélène

Travailler c’est trop dur Et voler c’est pas beau D’mander la charité C’est quelque chose que je ne veux plus faire

Un hymne à la vie, à l’amour et à la paix. Toute la philosophie et la sagesse africaine...

Me retrouver à la terrasse d’un « bar de quartier », entre inconnu(e)s de tout âge, une retransmission radiophonique de la CAN en fond sonore, découvrir les odeurs d’un poulet Kedjenou, d’un Mafé et de bananes plantains frites pour chatouiller mes narines affamées, et partager au milieu des sourires et éclats de rires, une grande Flag bien fraîche, voilà la vraie vie...

 

6 commentaires

Alpha Blondy 21 octobre 2009 claire 1  rép.
salut, je cherche le titre d’une reprise qu’alpha blondy a fait d’une chanson de Deep purple, vous pouvez m’aider ?? merci d’avance
Alpha Blondy 21 octobre 2009 Black

Deep Purple ?

ça ne me dis rien. Récemment, Alpha Blondy a repris du Pink Floyd avec "Wish You Where Here"smiley ), mais Deep Purple, je ne suis pas au courant... Tu es sûre ?

Alpha Blondy 10 mars 2008 1  rép.
 smiley alpha tu es super si tout le monde pouvait te comprendre
Alpha Blondy 10 mars 2008 Black

alpha tu es super

C’est incontestable smiley

si tout le monde pouvait te comprendre

On vivrait tous en harmonie ! smiley

Petit bémol, « I wish you were here » ? Qu’est-ce que t’as du fumer le jour où toi, ô grand Alpha, a décidé de faire cette reprise ? La beuh devait être tellement bonne que des flamants roses te sont apparus ? N’hésites pas à faire tourner... smiley

Alpha Blondy 17 juillet 2006 Alpha Hady LY blondy 1  rép.
Moi je ne peut rien dire sur Seydou Alpha Koné Blondy pour moi c’est un diable en personne C’est Dieu seul qui sait qui il est ?
Alpha Blondy 17 juillet 2006 Black

Allah est grand, Seydou aussi... smiley

 

Poster un nouveau commentaire


Modération de ce forum :

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.


Emoticones :

(Pour insérer un émoticone, cliquez simplement sur l'image.)

:aime::bof::clindoeil::diable::en_colere::etoile::exclamation::fleur::interrogation::langue::lol::lunettes::mouai::pas_content::pleure_de_rire::rigolo::sourire::surprit::triste::xtra:

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)


Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)


Qui êtes-vous ? (optionnel)


Derniers Commentaires

Articles les plus populaires

Articles les plus consultés

Articles récemment mis à jour

Au hasard

Articles poussiéreux

Too Cool for Internet Explorer

En noir et bleu est motorisé par le logiciel libre Spip 1.8.3 associé au squelette graphique BliP 0.91

20 rubriques ... 318 articles ... 729 commentaires ... sites référencés ... 59 visiteurs par jour (602764 au total)

Haut de page | XHTML 1.0 | CSS 2