Martin Suter - Un Ami Parfait

06.06.2006 | Mis à jour le 31.10.2007 | Black
7754 visiteurs  -  3 commentaires

Tu ne peux pas t’imaginer ce que c’est, d’avoir tout d’un coup cinquante jours qui disparaissent de ta biographie. Tu te sens...

(JPG)

...perdu. Incertain. C’est comme de revenir parmi les gens après une cuite d’enfer. Tous en savent plus sur toi que toi-même. Dans ce cas-là, il te faut quelqu’un à qui tu puisses demander : Qu’est-ce qui s’est passé ? Qu’est-ce que j’ai dit ? Qu’est-ce que j’ai fait ? C’était grave ? C’était supportable ? Tu as besoin de quelqu’un qui t’aide à reconstituer ce que tu ne peux plus te rappeler. Et cette personne-là, tu dois pouvoir te fier à elle, aveuglément. Un ami parfait, en quelque sorte...

Roman policier, Etude psychologique sur le fonctionnement du cerveau ou Thèse sur le comportement humain après une amnésie. Assurément les 3, Martin Suter nous plonge dans les méandres de la mémoire à travers une intrigue "façon policière".

Comment repécher les souvenirs perdus qu’une amnésie partielle semble avoir plongés dans une abîme absolue. Peut-on sonder au plus profond son cerveau pour se souvenir de ses actes passés ? Mais quels actes et jusqu’à quel point ?

Mais si les bribes de souvenirs qui peuvent rejaillir d’un mécanisme encore méconnu qu’est la mémoire, ne correspondent pas à l’opinion, à la représentation qu’on peut se faire de soi, de ses proches. Avons nous vraiment l’envie de nous [re]-découvrir avec tous nos travers, avec une image qui ne semble plus correspondre avec notre âme...


D’autres chroniques sur Martin Suter :
-  Small World

 

3 commentaires

Martin Suter : Le Diable de Milan 15 septembre 2006 Black

Un ami parfait, que dis-je, un frère, me signale (je ne sais pas pourquoi il n’a pas osé le mentionner directement sur le site, il doit avoir ses raisons) la sortie ce 11 septembre 2006 du dernier roman de Martin Suter : « Le Diable de Milan ».

1er extrait :

L’odeur bleu ardoise s’était dissipée et elle avait cessé de voir les voix.

La chambre était dans la pénombre. Les jalousies laissaient tout juste passer le jour dont eut besoin Sonia pour trouver son chemin vers la porte, parmi les meubles et les vêtements.

Elle l’ouvrit et se retrouva dans un vestibule. L’éclairage de la cage d’escalier filtra par les vitres en verre dépoli et gravé de la porte du salon, puis s’éteignit.

Elle avança en tâtonnant le long du mur vers la première des trois portes que la lampe de l’escalier lui avait permis de distinguer. L’une d’entre elles était certainement celle des toilettes.

La poignée était froide. Rien de plus. Ni aigre-douce ni douce-amère, juste froide. Elle entra dans une pièce obscure et entendit un souffle profond et régulier. Entendit. Non pas entendit et vit. Tout de même.

Elle ferma la porte discrètement, avança du bout des doigts jusqu’à la suivante et se retrouva dans une cuisine vivement éclairée.

Deux hommes y étaient assis à table. Ils buvaient du café en silence et fumaient. Partout traînaient des verres à demi vides et des assiettes qui contenaient encore des reliefs de repas. La vaisselle s’empilait dans l’évier.

Lu sur passiondulivre.com en attendant peut-être une suite sur ce site...

Martin Suter 8 juin 2006 Allie 1  rép.
 smiley Après avoir lu Lila, Lila comme tu le sais, eh bien tu me donnes envie de découvrir autre chose de Martin Suter ! Merci smiley
Martin Suter 8 juin 2006 Black

Du coup, j’en profite pour remercier « officiellement » la personne qui m’a offert ce livre et fait découvrir cet auteur.

Merci, B.  smiley

 

Poster un nouveau commentaire


Modération de ce forum :

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.


Emoticones :

(Pour insérer un émoticone, cliquez simplement sur l'image.)

:aime::bof::clindoeil::diable::en_colere::etoile::exclamation::fleur::interrogation::langue::lol::lunettes::mouai::pas_content::pleure_de_rire::rigolo::sourire::surprit::triste::xtra:

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)


Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)


Qui êtes-vous ? (optionnel)


Derniers Commentaires

Articles les plus populaires

Articles les plus consultés

Articles récemment mis à jour

Au hasard

Articles poussiéreux

Too Cool for Internet Explorer

En noir et bleu est motorisé par le logiciel libre Spip 1.8.3 associé au squelette graphique BliP 0.91

20 rubriques ... 318 articles ... 729 commentaires ... sites référencés ... 119 visiteurs par jour (593698 au total)

Haut de page | XHTML 1.0 | CSS 2