Muse [Part II] Black holes and Revelations

18.07.2006 | Mis à jour le 04.08.2006 | blue
4543 visiteurs  -  3 commentaires

J’ai mis du temps à me décider à monter dans cet engin. Dans le doute, j’étais déçu par mes premiers contacts. Tout celà sonnait faux à mes oreilles. Mais au fond de moi, je refusais d’y croire. Il y avait sûrement quelque chose de vrai dans tout celà. Peut-être était-ce même moi qui subissait l’influence de la lune, ou de la chaleur, et qui n’étais pas suffisamment ouvert.

Décidément, non, cette aventure ne pouvait pas se terminer ainsi. Je refusais de rester sur une première impression désagréable, qui manquait sûrement de recul.

Alors, je me suis calé bien au fond du siège bacquet ’recaro’, conçu par les meilleurs designers, et capable de supporter les accélérations fulgurantes des virées dans l’hyper-espace. Ceinture bouclée, tout s’accélère. Les étoiles dans le firmament se muent en traces lumineuses. Je ne suis plus...ici...mais ailleurs... [1]

Les quatre premiers morceaux du nouvel album de Muse viennent de s’enchaîner, sans pause. Ca surprend. A moins que ce ne soit tout simplement l’essence même du rock : un refrain (provocateur), de la patate, et un son. Et quel son ! Hybrides électrique et électronique, les doigts dans le propulseur nucléaire.

Muse se renouvelle, tente des expériences, et très sûrement se fait plaisir. Je parierais même qu’ils n’ont qu’une idée : faire ce qu’ils veulent, sur disque et sur scène. Du coup, il y a des variations de tension, plutôt déroutantes.

Muse se renouvelle ... un peu. Car passés ces quatre premiers morceaux, et l’indigeste “A soldier’s poem”, ils continuent de faire ce qu’ils ont toujours bien fait, à la façon du terrible “Plug in baby” de l’album « Origin of Symmetry ». Le plaisir reste au rendez-vous, ce qui est déjà pas si mal.

Muse nous sert au final un moment de pur rock, habité par l’esprit des plus grandes figures du panthéon [2] : “Knights of Cydonia” est l’apothéose, l’explosion finale.

Après çà, je peux reprendre conscience, satisfait du voyage (qu’il vous plaira peut-être de préparer ou approfondir sur http://www.microcuts.net/fr/index)

(JPG)

[1] suis-je d’ailleurs ?

[2] Deep Purple par exemple ?

 

3 commentaires

Muse [Part II] 9 juin 2008 Black

Le doute m’habite... J’étais sûr de moi, prêt à franchir le pas, en te suivant les yeux fermés. Tu restes mon maître musical, et je devrais plus te respecter, en effaçant les craintes qui rodent en moi. « Black Holes and Revelations » était déjà dans mon panier mais j’ai pris peur. Effrayé, tétanisé par l’enjeu, j’ai préféré renoncer comme un lâche.

Mais ma motivation reste intacte et si j’ai abandonné cette partie, ce n’est que pour mieux découvrir ce fameux Plug in baby de l’album « Origin of Symmetry ». Ai-je fait le bon choix ? Seules tes connaissances pourraient le dire... Mais au fond de moi-même, je sens que oui, je sais que OUI. Mon cœur me dit même que c’est par ta pensée et ton alchimie magnétique que je suis arrivé à cette extrémité. Et sachant cela, je crois que je peux enfin me rendormir profondément en attendant ce nouveau rendez-vous du rock que tu me proposes.

Muse [Part II] 29 octobre 2007 fuhrer clement 1  rép.
salut je mapelle clement et ma seur aiment votre groupe il ma fait ecouter et je sui tonber sur le charme maintman jais presque tout vo cd mes selui que je prefaire c blak holes vous sette un super groupe je vous adore grave  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

-----> je vous adore !!!

Muse [Part II] 29 octobre 2007 Black

Merci, moi aussi je m’adore... smiley

Et quand je gratte les premiers accords de Starlight, que mon esprit s’élève au dessus de mon corps pour contempler, je plane sur vos têtes, public adoré et je pense à... rien, le vide, le néant, l’absolu... parce que le rock c’est aussi ça, public aimé ! smiley

 

Poster un nouveau commentaire


Modération de ce forum :

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.


Emoticones :

(Pour insérer un émoticone, cliquez simplement sur l'image.)

:aime::bof::clindoeil::diable::en_colere::etoile::exclamation::fleur::interrogation::langue::lol::lunettes::mouai::pas_content::pleure_de_rire::rigolo::sourire::surprit::triste::xtra:

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)


Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)


Qui êtes-vous ? (optionnel)


Derniers Commentaires

Articles les plus populaires

Articles les plus consultés

Articles récemment mis à jour

Au hasard

Articles poussiéreux

Too Cool for Internet Explorer

En noir et bleu est motorisé par le logiciel libre Spip 1.8.3 associé au squelette graphique BliP 0.91

20 rubriques ... 318 articles ... 729 commentaires ... sites référencés ... 70 visiteurs par jour (599416 au total)

Haut de page | XHTML 1.0 | CSS 2