Roger Waters un 14 juillet à Magny Cours

25.07.2006 | Mis à jour le 30.05.2008 | Black
18651 visiteurs  -  25 commentaires
Is there anybody out there ?

David Gilmour a eu sa tribune, Syd Barrett a eu son tribute, Roger Waters se devait d’avoir sa présence sur ce site. Profitant de son concert du 14 juillet à Magny cours, le moment est idéalement choisi pour le voir pénétrer cet espace [ En Noir et Bleu ] - ...

Je n’ai pas assisté au concert, je n’ai fait que l’effleurer de quelques kilomètres, ma pensée ne décollant pas du niveau de l’A71... Vitres ouvertes, quelques notes de musiques me parviennent...Est-ce la puissance et la pureté de la sono ou est-ce mon imagination fertile qui me transforme en spectateur privilégié de cet évènement ?

(JPG)

Toujours est-il que je sens Roger Waters tout près de moi. Il entre en scène, certainement un peu plus vieux que l’image que j’ai de lui dans ma tête. Des guitaristes autour de lui essaieront de faire oublier David Gilmour le temps d’une soirée. Les premières notes traversent mon esprit et me plongent des années en arrière. Forcément quand je pense à Pink Floyd, « Echoes » me vient immédiatement en tête et mon esprit s’élève dans les airs, très haut dans le ciel, toujours plus haut, prêt à accomplir une odyssée dans l’espace. Je n’ai rien d’un cosmonaute et pourtant...mon esprit semble défier toutes les lois de l’apesanteur. Et ce long voyage à la frontière de l’espace, de l’infini haut et grand, sera pour moi l’occasion de me remémorer quelques souvenirs. « Careful with that axe Eugene » m’a toujours entraîné dans un état de transe et j’imagine Roger Waters l’ayant repris ce soir... L’a-t-il fait ou pas ? J’ai des doutes, elle représente trop le début du groupe à la limite de l’expérimental, elle s’adresse trop à un public de « spécialistes, d’initiés ». Tant pis, elle reste gravée en moi comme « Sheep », « Dogs » ou « Pigs ». J’ai toujours apprécié la présence de ces animaux et les considère comme mes compagnons de route qui me suivent souvent là où je vais, là où je plane. Et je les regarde voler autour de moi ; ils n’ont rien d’effrayants, bien au contraire et cela me rassure : je ne fais pas une crise de zoopsie induite par une phase avancée d’un Delirium Tremens.

Au fait, il parait que Nick Mason est aussi présent ! Une frappe lourde me parvient de sa batterie. Serait-ce « Set the controls for the heart of the sun » qui déchaîne mes tympans ?

« Wish you were here » me fait verser presque une larme : je sens Syd à mes côtés. Il est là, il a toujours été là au près de moi, au près de Roger ou de David, et tout au long de ce magnifique opus « Shine on your crazy diamond ». Son souffle est présent à chaque instant, à chaque note, dans chaque saxophone, dans chaque pincement de cordes, dans chaque souffle des choristes...

Un tic-tac mécanique frappe ma tête de façon incessante. Je regarde ma montre : ce n’est pas encore l’heure de redescendre ici-bas, mon vol peut durer encore plusieurs heures, jusqu’à épuisement total de mon corps et de mon esprit. Mais un réveil sonne, de façon odieuse, comme un signe pour me dire « Debout, c’est l’heure de te lever ; il se fait tard, fini les rêves, il est temps d’aller travailler ». Mais, NON ! Ce n’est pas un rêve, c’est juste « Dark Side of the Moon » qui m’élève encore un peu plus haut dans le ciel. Je prends une nouvelle inspiration, encore plus profonde que la précédente parce que je sais qu’un grand moment va avoir lieu : un enchaînement de tubes va défiler dans ma tête et je risque d’être en apnée un long moment s’il faut que j’attende quelques secondes de repos pour reprendre un prochain souffle.

C’est le rappel : « Another brick in The Wall » annonce la fin du live. La soirée va s’achever sur ce tube planétaire que tout le monde connaît, que tout le monde fredonne ; une musique éternelle, des paroles engagées qui resteront gravées à tout jamais dans la tête de plusieurs générations. Mon esprit revient sur Terre ; il est temps de retrouver mes esprits et de remercier Hélène de m’avoir fait vivre par procuration ce fabuleux concert. Des frissons me gagnent, de plaisir, de joie et d’émotion.

 

25 commentaires

Roger Waters 9 novembre 2008 Zorg 1  rép.

Très belle chronique. J’ai failli aller à ce concert. C’est marrant.

Juste je me permets ce qui me semble être une inexactitude : Syd n’est pour rien dans Shine et Wish you were here. Il avait quitté le groupe, déjà. C’est le meilleur de la collaboration Gilmour-Waters cet album… Quand ces eux là s’entendaient, c’était du pur bonheur.

Enfin, si tu aimes le « The Wall », je te recommande le « Prost and cons of hitch hicking » de Waters en Solo. Ecrit en même temps, il a semble-t-il proposé aux autres les deux, et c’est the Wall qui a été retenu. La même veine, le même son. Et ce n’est pas mauvais du tout …

Roger Waters 11 novembre 2008 Black

Shine on You Crazy Diamond : bien évidemment que Syd n’est en rien dans l’écriture de cette chanson. Mais la légende veut que ce titre ait été composé en hommage à Syd Barrett.

[...] dont le prénom apparaît de façon cryptique dans le titre : Shine On You Crazy Diamond. Des paroles comme « Remember when you were young ? / You shone like the sun » (« Rappelle-toi quand tu étais jeune / Tu brillais comme le soleil ») montrent la haute estime du groupe pour Barrett et ses contributions au groupe. Le mot « diamant » dans ce contexte correspond aux « diamants » de la chanson des Beatles Lucy in the Sky with Diamonds, possiblement une référence à la consommation de LSD de Barrett. [source : Wiki]

Pour¨"The Pros and Cons of Hitch Hicking", je te suis à 255.7%, Zorg. Il s’agit du meilleur album solo de Roger Waters (j’ignorai d’ailleurs que sa composition était temporellement similaire à The Wall). Out David Gilmour, mais pour l’épauler, Roger Waters a fait appel à Eric Clapton... C’est vraiment du très bon ! D’ailleurs, pourquoi est-ce que je n’ai pas encore écrit dessus ? Il va falloir que je me penche sur le sujet...

Roger Waters 5 mai 2008 A Roger Addict 1  rép.
Coucou ici, juste un petit mot pour dire que je vais voir Roger le 19 Mai à l’O2 Arena de Londres...je sens que ça va être un grand grand moment !!!! :)
Roger Waters 20 mai 2008 A Roger Addict

Bon ben en effet, ce fut purement GRANDIOSE !!!! ROGER FOREVER :)

Roger Waters 6 octobre 2007 2  rép.
SI QUELQU’UN A UN ENREGISTREMENT SUR CD OU DVD DU CONCERT DE ROGER WATERS DU 14 JUILLET 2006, merci de me prevenir en m’envoyant un e-mail à pinkfloyd18barou.com . je vous remercie par avance. je recherche aussi les concerts live du 30 juillet 1994 à Chantilly, 19 juin 2002, le concert de roger waters, le 3 mai 2007 à bercy, le 23 janvier 2002 le concert de David GILMOUR
Roger Waters 6 octobre 2007 Black

Perso, moi aussi je suis preneur pour des CDs smiley smiley

si le son est de bonne qualité, bien sûr smiley smiley

Parce que la magie d’un Bon Roger ou d’un Bon Pink s’apprécie 1000 fois + si la pureté des âmes autour n’est pas envahie par le souffle abstrait de notre monde moderne (en d’autres termes : sans grésillements, dzdzdz, vvfffvf et autres bruits de fonds...) smiley smiley

Roger Waters 7 octobre 2007 Roger Addict

Si vous voulez récupérer d’excellents torrents (dont certains d’excellente qualité) de tous les lives du Floyd et de leurs membres en solo, allez sur http://www.yeeshkul.com/forum/index.php, une vraie mine d’or !!! Bon surf à tous... :)

Roger Waters 22 janvier 2007 Dona 1  rép.
Je vous adore pour votre adoration à Pink Floyd, C’est fou, de lire des sentiments que l’on éprouve décrits si bien par quelqu’un d’autre ... J’ai eu la chance d’être au concert de Magny Court (La seule fois que j’ai vu un membre du groupe en concert). Comme la programmation affichait l’album Dark Side, j’ai été merveilleusement surprise par toute la première partie ou Roger Waters a chanté les plus beaux morceaux de différents albums, je ne m’y attendais pas du tout, c’était inespéré, d’écouter en live ces chansons issues de différentes et lointaines époques floydienne... Ensuite l’entracte ... et là, dans l’air pur crépusculaire, la lune était là, a démarré l’interprétation complète de the Dark Side. Mais justement ce n’était pas une interprétation, l’album a été joué de manière complètement fidèle sous tous les aspects à l’album studio, un merci infini à Roger Waters, c’était incroyable, la beauté de la musique était amplifiée , démultipliée par les énormes moyens acoustiques d’un live. C’était terrible car mon bonheur à l’écoute était ombragé par la pensée du temps qui s’écoule et que la réalisation de chaque note avait une fin, une fin inexorable pour moi qui n’entendrait plus jamais cette musique dans ces conditions si incroyables, cette restitution si parfaite ... L’œuvre de Pink Floyd dans l’histoire de la musique a sa place et mérite d’être interprétée continuellement dans le futur, tel que pour les grands compositeurs classiques et autres... Mais la grandeur de la musique de Pink Floyd c’est la coexistence d’une grande musique instrumentale (qui elle est reproductible, avec les instruments et les rythmes justes ...) et la présence d’une voix, ici Rogers Waters, qui se marrie aux instruments dans une fusion unique. Waters refait en 2007 une tournée mondiale qui va ainsi profiter à un maximum personnes. Merci à lui. Je suis impressionnée par l’intensité de la tournée, j’espère que ce sera ok pour lui... D’avance je vous souhaite une excellente soirée à Bercy.
Roger Waters 18 janvier 2008 riboulki

Dona Je suis totalement d’accord avec votre analyse quand à la place de la musique des Pink. Il s’agit d’une musique INTEMPORELLE qui permet à de nombreuses générations de l’appréhender même si de nos jours elle a tendance a devenir élitiste..vu la merde qu’on nous sert au quotidien... mais cela n’est-il malheureusement vrai que pour la musique ?

Roger Waters 2 janvier 2007 Naunaud 3  rép.
Ca reste quand même le pire membre de Pink Floyd, incapable de chanter, toujours mal luné. Je plains ceux qui doivent le supporter... smiley
Roger Waters 5 janvier 2007

c’est peut être celui qui a le plus le bourrichon, mais je suis désole, sa voix est bien plus magique que celle de gilmour...elle est particulière, un peu geignarde c’est vrai. Elle a bcp plus de variations, et donne donc plus de relief aux morceaux...bon après, en ce qui concerne les compo et les textes, je crois que Roger est bel et bien "le génie et l’âme" de Pink Floyd...Ils étaient tous les 4 magiques, des musicos de grand talent, ils ont tous apporté qq chose à l’édifice, mais Roger a ce petit plus, qui fait de lui un pure génie !!

Roger Waters 5 janvier 2007 Black

entièrement d’accord avec toi !

Pour moi aussi, même si Pink Floyd est un groupe de 4 voir 5 âmes, sans Roger Waters, Pink Floyd perd une âme...

Roger Waters 5 janvier 2007 Dn Quichotte

C’est simple : Roger Waters est avant tout l’auteur à 100 % du Floyd et le compositeur à 75 % !! CQFD !

Alors parler de lui comme le "pire"...désolé mais sans lui, le Floyd n’existerait pas !!!!

Et pour finir, j’ai vu les concerts du " nouveau Floyd" à Versailles et chantilly et vu Waters à Bercy et Magny cours.. Ce qui est incroyable est que : le concert de P.Floyd, on dirait un concert de Gilmour et celui de Waters, on dirait un concert d’un groupe rock !

C’est le jour et la nuit !!

Et puis, ce que j’apprecie chez Waters, c’est ..qu’il a encore qq chose à raconter ! P.S : Et moi, sa voix me fait litéralement vibrer ! Pourquoi ? je ne sais pas mais c’est un fait !..elle est peut être pas specialement belle mais si magique !!!

Roger Waters 19 décembre 2006 A Roger Addict 8  rép.
Le final sur Confortably numb, le public qui reprend en coeur Shine on you, l’électrique Sheep et le magistral Dark side...quelle soirée !! :-) Superbe aticle, bravo...A la hauteur de ce concert inoubliable, purement magique !! Rendez - vous à Bercy le 06 Mai 2007 pour des nouvelles sensations fortes !!
Roger Waters 19 décembre 2006 Black

Merci, j’en reste confus...

J’ai bien noté le rendez-vous du 6 Mai 2007...

Blue, tu m’accompagnes ?

Roger Waters 19 décembre 2006 A Roger Addict

Faites vite, il n’y a plus guère de places disponibles :-s

Roger Waters 19 décembre 2006 Black

Heu... ça serait pas plutôt le 03 Mai 2007...

Roger Waters 20 décembre 2006 A Roger Addict

Mille excuses, c’est effectivement le 03 Mai 2007... :-/

Roger Waters 1er mai 2007 A Roger Addict

J - 2 !!!!! Alors, qui vient à ce fameux concert !? En tout cas, moi j’y serai... !!! :-)

Roger Waters à Bercy ? 3 mai 2007 Black

A cette heure-ci, Roger est sur scène, et moi devant mon écran ! smiley

Je me plais à imaginer qu’il joue actuellement Pigs ou Sheep. « Careful with that axe, Eugene » releverait trop du fantasme pour l’entendre de nos jours dans un concert...

Mais bon qu’à cela ne tienne, je me contenterais d’un précieux et détaillé compte-rendu de mon fidèle lecteur A Roger Addict ...

Roger Waters à Bercy !!! 8 mai 2007 A Roger Addict

Argf, tu n’as pas pu y aller :-s c’est vraiment dommage !!! L’ambiance n’était évidemment pas la même qu’à Magny - Cours...il n’y avait pas la chaleur écrasante de l’été, l’électricité de l’orage, le côté "liberté" de ce grand champ transformé en scène de concert...le public n’avait pas non plus la même attitude, tout le monde était vissé dans son siège, prêt à en prendre plein la vue, à recevoir la leçon de Maître Roger en quelque sorte :-) Côté ambiance, j’ai donc préféré Magny - Cours, mais côté spectacle, ce fut grandiose...le son, les images, les lumières et la pyrotechnique : sublime !!! La troupe a rejoué exactement le même concert, mais c’était quand même le grand frisson : Set the control envoûtant, Shine on trop planant, émotion totale (perso) sur Perfect sense, Leaving Beirut ou encore Fletcher Memorial, Sheep fut encore magique (avec un porc gonfable géant qui s’est déplacé au dessus de nous et sur lequel étaient inscrits des messages contre Le Pen, Bush and co "Fear builds walls !!!"). Que dire de Dark Side !? et du rappel sur The Wall, Another Brick, cet hymne universel et intemporel qui a (quand même) fait se lever toute la salle, et puis le final sur Confortably, j’en frissonne encore. Sarko avait fait son meeting quelques jours plus tot à Bercy, Roger est venu purifié la salle en livrant son message de paix et de liberté dans un magistral élan artistique...Bravo et Merci !!!

Waters à Bercy !!! Peace at Bercy & on Earth 8 mai 2007 Black

et Merci à toi de ce petit frisson que tu viens de me procurer (en tout bien, tout honneur) !

Et les messages de paix, de tout bord, sont les bienvenus... surtout en ce moment !

Roger Waters 6 novembre 2006 pierro
il a fini par comfortably numb pas par another brik in the wall  smiley
Roger Waters 25 juillet 2006 blue 1  rép.
Tu as tout dit Black. Le live d’Ummagumma représente pour moi aussi un concentré d’émotions, une invitation au voyage intérieur, et bien sûr des souvenirs : nous, nos soirées un peu spéciales smiley , ce vinyl dont la pochette m’amusait beaucoup quand j’étais gamin, et qui avait une place de choix dans la discothèque de mes parents smiley. Leur musique m’a ouvert l’esprit. Depuis, je ne cesse de rechercher les fortes sensations que suscitèrent la découverte d’un autre monde, celui de Pink Floyd.
Merci Hélène : ton article est très beau smiley
Roger Waters : une question d’éducation 26 juillet 2006 Black

Etre élevé au Ummagumma ! Ca c’est de l’éducation ! Tu féliciteras tes parents : ils ont réussi leur job... Tu aurais pu tomber pire en écoutant en boucle du Stone & Charden, par exemple...

Autre album fétiche qui me tient particulièrement à cœur et dont je n’ai pu évoqué : une magnifique vache « Made in Normandie » pour représenter Atom Heart Mother.

Une symphonie intemporelle et majestueuse...

 

Poster un nouveau commentaire


Modération de ce forum :

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.


Emoticones :

(Pour insérer un émoticone, cliquez simplement sur l'image.)

:aime::bof::clindoeil::diable::en_colere::etoile::exclamation::fleur::interrogation::langue::lol::lunettes::mouai::pas_content::pleure_de_rire::rigolo::sourire::surprit::triste::xtra:

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)


Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)


Qui êtes-vous ? (optionnel)


Derniers Commentaires

Articles les plus populaires

Articles les plus consultés

Articles récemment mis à jour

Au hasard

Articles poussiéreux

Too Cool for Internet Explorer

En noir et bleu est motorisé par le logiciel libre Spip 1.8.3 associé au squelette graphique BliP 0.91

20 rubriques ... 318 articles ... 729 commentaires ... sites référencés ... 103 visiteurs par jour (597130 au total)

Haut de page | XHTML 1.0 | CSS 2